It is currently Sep 22, 2017 3:00 pm


Lectures / Films / Série

Le forum du projet icarus pour les francophones de tous les pays (ou d'ailleurs). Pour se retrouver, organiser des groupes locaux, créer ensemble, refaire le monde ou partager des infos autour de la santé mentale.

Moderators: pticarus, shimmy

Lectures / Films / Série

Postby Stuart69 » Apr 26, 2015 12:53 am

Espace de partage de lectures et de films sur, par et pour les "malades mentaux" dans une visée d'empowerment : romans, textes militants, pièces de théâtre, films, séries.

Bonjour à toutes et à tous !

Ici, j'inaugure l'espace d'échanges sur des livres / films / séries sur les maladies mentales qui nous ont marqués, aidés à surmonter des pentes savoneuses ou au contraire énervés, piqués au vif ou tout simplement déçu.e.s. L'idée n'est pas de faire une liste exhaustive et démesurée de ses lectures mais plutôt d'échanger ou faire débattre sur nos expériences de la maladie à travers d'autres auteur.e.s qui ont réfléchis avant nous là-dessus de manière imagée ou littéraire.

Alors pour lancer le débat : j'aimerai savoir si certain.e.s d'entre vous ont vus le film birdman qui est sorti récemment, qui parle de l'émergence de la folie dans la carrière d'un acteur de cinéma et d'une tentative de suicide mis en scène dans le film. Ce film m'a beaucoup marqué à plusieurs points de vue et j'aimerai un peu savoir votre avis sur la question : comment vous percevez les différents personnages ? Comment vous percevez le message rendu par le film ? Quelle image ce film donne de la folie et des états de troubles psychiques ? Voilà, je lance des questions mais c'est pour susciter le débat !

https://www.youtube.com/watch?v=Ezc4C2v ... freload=10

La deuxième référence que j'aimerai évoquer pour susciter le débat est la figure de Mario Mieli qui a écrit de remarquables et géniales réflexions sur ce qu'il appelle le "trip schizophrénique" qui l'a amené à être enfermé sans son consentement à l'hopital dans l'italie mussolinienne. Le livre que je vous conseille s'appelle "Elements de critique homosexuelle" et surtout le chapitre "Mens sane in corpore perverso". Il essaye de politiser le sentiment de paranoïa et son expérience de la maladie et de l'enfermement et fait des ponts entre l'expérience de la maladie mentale et sa condition de "folle manifeste" et d'homosexuel.le et plus généralement entre l'activisme transgenre et homosexuel radical et une réflexion sur la folie. Il était un militant connu et reconnu dans l'Italie des "années de plomb" où la répression envers les homosexuels et les malades mentaux sévissait encore plus fortement qu'aujourd'hui. Il n'y traite pas exclusivement des états de troubles psychiques mais évoque plein d'aspect de la vie de tous les jours regardés avec "des lunettes" de folle manifeste. Il fait beaucoup de pieds de nez à la psychanalyse. Bref, j'ai pas lu le livre en entier mais y'a vraiment des passages excellents, notamment quand il parle du sentiment de jalousie, du sport ou du sadomasochisme. J'aimerai partager avec vous une citation que j'aime beaucoup de lui :

" La folie' est matérialiste [...] elle découvre que la moitié des gens, au moins, est à moitié enterrée. La ville ressemble au royaume des morts-vivants. Mais encore, le divin, les fantômes et les démons se voient dans le regard des autres. Le " fou " se contemple lui-même et contemple le grandiose de la vie - sans doute divine en elle-même - dans la nature, dans le ciel et dans les autres. L'inconscient devient visible... [...] Certaines personnes sont d'une très grande importance pour le " fou " (qui donc, ne voyage pas tout seul). Si l'on peut dire de la " schizophrénie " qu'elle est un " état de grâce ", alors, je crois - par expérience - que la "grâce" est communiquée par d'autres qui donnent, pour ainsi dire - l'impulsion intitatique. Sans le diable, Faust ne serait pas Faust."

Mario Mieli, Elements de critique homosexuelle. Italie, les années de plomb, p.279-281

Ci-joint un résumé du bouquin très bien écrit : http://gss.revues.org/336

Voilà, je crois que c'est à peu près un bon début pour commencer un débat ou une discussion ! Si vous avez des idées de livres ou de films à partager, c'est par ici ! A vous les ami.e.s !!
Stuart69
 
Posts: 4
Joined: Apr 26, 2015 12:46 am

Re: Lectures / Films / Série

Postby Shun Després » Apr 30, 2015 1:28 pm

Chouette idée, ce fil de discussion ! J'en avais lancé un similaire sur un autre forum, alors je me permets de copier-coller ce que j'y avais écrit.

Voici mes dernières lectures :

Image
L'histoire autobiographique de Valérie Valère, hospitalisée à la demande de ses parents pour anorexie mentale. Court mais percutant, ce livre m'a beaucoup marqué. Ce que je n'ai pas aimé, c'est le côté "moi vs les autres" que je rencontre chez pas mal de personnes psychiatrisées qui cherchent à se rassurer en insistant sur une différence entre ell/eux et les "vrais" fou/folles (ceux qui bavent, ceux qui parlent tout seuls, etc.).

Image
Encore un récit autobiographique ! Le diagnostic cette fois est de la schizophrénie, même si vu l'évolution du terme, il est certainement à prendre avec des pincettes. Mary Barnes raconte sa maladie et comment elle s'en est sortie en se laissant régresser à un stade infantile sous la supervision de son psychothérapeute Joseph Berke. Je n'ai pas encore fini ce livre alors je ne peux pas donner d'avis définitif. Je le trouve intéressant bien qu'un peu trop versé psychanalyse pour moi car j'ai du mal avec les explications de type "j'ai une maladie mentale parce qu'il s'est passé telle ou telle chose entre mes 0 et 3 ans et je l'ai refoulé", je trouve que généralement, ça bloque l'analyse de la maladie mentale comme symptôme de l'hétéropatriarcapitalisme.

Et pour les films :

Image
Titre français : Une vie volée
Date de sortie : 1999
Synopsys : En avril 1967, Susanna Kaysen, 18 ans, entre à l'institut psychiatrique Claymore sous la recommandation de son psychiatre après avoir fait une surdose d'aspirine. Étant donné qu'elle est majeure, elle a été forcée d'y entrer de manière volontaire. On lui diagnostique un trouble de la personnalité borderline.
Mon avis : J'ai bien aimé ce film malgré une scène raciste vers la fin du film qui m'a un peu secoué. J'ai aussi trouvé le message un peu trop "pro" psychiatrie, genre il suffit d'accepter d'entrer en thérapie pour aller mieux.
Avertissement : racisme, automutilation, suicide, alcool, drogues, sexe, hôpital psychiatrique

Image
Titre français : Jamais je ne t'ai promis un jardin de roses
Date de sortie : 1977
Synopsys : Il s'agit de l'histoire de Deborah Blau, diagnostiquée schizophrène. Adolescente, elle se retrouve internée en hôpital psychiatrique car elle commence à perdre peu à peu pied avec la réalité pour se réfugier dans son monde imaginaire, le royaume d'Yr.
Mon avis : J'ai vraiment apprécié la prestation de Kathleen Quinlan qui joue le rôle de Deborah, néanmoins, encore une fois, je ne suis pas satisfait du message pro-thérapie que je trouve simpliste et réducteur. J'ai aussi lu que l'antisémitisme jouait une grande part dans l'état du personnage principal dans le livre original, thème qui a été totalement supprimé du film, ce qui est vraiment craignos.
Avertissement : automutilation, hôpital psychiatrique, violence

Image
Titre français : Vol au dessus d'un nid de coucou
Date de sortie : 1975
Synopsis : Randle P. McMurphy se fait interner pour échapper à la prison alors qu'il est accusé de viol sur mineure. En attendant qu'on évalue sa santé mentale, il prend place aux « thérapies » de l'infirmière en chef, l'autoritaire et cynique Mlle Ratched, dont il cherche à révolutionner les règles. Le tempérament furieux et jovial de McMurphy entraîne bien vite les autres internés à prendre conscience de la liberté qu'on leur refuse.
Mon avis : Ça fait longtemps que je l'ai vu, du coup j'ai du mal à donner mon avis. Encore un film adapté d'un roman, celui-ci est sans doute l'un des plus connus sur le thème de la psychiatrie. Même si les pratiques montrées dans ce film ne sont plus vraiment d'actualité (quoi que...), ça reste intéressant pour avoir une idée de comment la psychiatrie a évolué.
Avertissement : racisme, électroconvulsivothérapie (électro-chocs), sexisme

Image
Titre français : Un homme d'exception
Date de sortie : 2001
Synopsis : En 1947, John Forbes Nash Jr. est un brillant élève, qui élabore sa théorie économique des jeux à l'Université de Princeton. Au début des années 1950, suite à ses travaux et son enseignement au Massachusetts Institute of Technology, William Parcher, agent fédéral américain, se présente à lui pour lui proposer d'aider secrètement les États-Unis. Il s'avère en fait que John Nash Jr. est schizophrène.
Mon avis : Là encore, cela fait longtemps que je l'ai vu, du coup difficile de vous dire ce qui m'a plu ou déplu. Ce que je sais parce que j'avais fait des recherches sur le moment, c'est que les symptômes de John Nash Jr. sont gravement exagérés dans le film (par exemple, en réalité, il n'avait principalement que des hallucinations auditives et pas visuelles). Je me souviens aussi que la fin du film est très pro-médicaments.
Avertissement : sexisme ?, ???

Image
Titre français : Thomas est amoureux
Date de sortie : 2000
Synopsis : Thomas, un jeune homme de 32 ans, souffre d'agoraphobie aiguë. Depuis huit ans, il vit reclus chez lui et ne voit les gens que par l'intermédiaire de son ordinateur.
Mon avis : J'ai vu ce film avant d'être politisé, je me souviens juste qu'il est très TRÈS hétéro.
Avertissement : hétéronormativité, sexisme

Sinon en matière de séries, j'adore Hannibal même si on est à fond dans la fétichisation de la maladie mentale. Je me permets aussi de citer la série Homeland dont l'un des personnages principaux est bipolaire; cette série est par contre plutôt problématique de pas mal de points de vue.
“When you're five and you hurt, you make a big noise in the world. At ten you whimper. But by the time you make fifteen you begin to eat the poisoned apples that grow on your own inner tree of pain.”
― Stephen King, Rage
User avatar
Shun Després
 
Posts: 11
Joined: Mar 07, 2015 7:11 am
Location: France

Re: Lectures / Films / Série

Postby pticarus » May 11, 2015 2:08 am

Je me demande si le forum est une forme adaptée au cumul de références ?
Je veux dire que pour qu'on puisse en discuter, il faudrait faire un sujet par oeuvre...
Ce qui serait bien c'est une page où on puisse à la fois recenser les oeuvres et discuter librement et à l'infini de chacunes, sans que ça nuise à la vue d'ensemble...
ça te dis qu'on mette ça en place ?
on pourrais amorcer ça là:
https://we.riseup.net/icarus-fr+ressources
qu'en dis tu ?

Curieusement
Pticarus
http://icarus.poivron.org
User avatar
pticarus
 
Posts: 78
Joined: Feb 19, 2015 7:05 pm


Return to Icarus Project en Français

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest